Ce site a besoin de vous pour grandir !
N'hésitez pas à en parler aux aires naturelles de camping que vous croisez !

Tout savoir sur les classements et labels des hébergements de plein air

Tout savoir sur les classements et labels des hébergements de plein air
Tourisme

Chaque année, des milliers de vacanciers choisissent de partir en camping en France. Mais comment choisir parmi l’offre toujours plus variée d’hébergements de plein air ? Entre les aires naturelles de campings, les parcs de mobil-homes, les parcs résidentiels de loisirs aménagés pour les tentes, caravanes, maisons mobiles ou bungalows… le choix est vaste et souvent, il est difficile de se décider entre deux campings qui présentent les mêmes services. Le classement du camping ou son inscription à un label spécifique peut vous aider à faire votre choix. Voici tout ce que vous devez savoir sur les distinctions que peut avoir un hébergement de plein air.

La notation en étoiles ou en épis : quelle différence ?

Il existe deux types de classement des hébergements de plein air : le classement en étoiles et le classement en épis. Ce sont deux classements bien différents.

Le classement en étoiles

Cette notation a été mise en place par le ministère du Tourisme et elle vise à évaluer le confort d’un hébergement meublé de tourisme grâce à une note de 1 à 5 étoiles. Parmi les critères de notation, on compte la superficie des emplacements, la nature et l’état des voies de circulation, la propreté et l’entretien des équipements sanitaires, l’éclairage, le nombre de langues étrangères parlées par le personnel ainsi que la sécurité sur le site.

Ce classement concerne les campings pouvant accueillir plus de 20 personnes ou bien comprenant plus de 6 emplacements pour tentes et mobil-home. Le maire ou le préfet du lieu soumet l’établissement à une évaluation. Celle-ci est réalisée sur le terrain par une commission mandatée par la CDAT (Commission Départementale de l’Action Touristique), comprenant également des membres des syndicats de l’hôtellerie en plein air et de la Fédération Française de Camping Caravaning. Une fois évalué, le camping est classé dans l’une des cinq catégories : 1 étoile, 2 étoiles, 3 étoiles, 4 étoiles ou Grand Confort, équivalent à 5 étoiles. Le classement se fait par arrêté préfectoral.

La limite du classement en étoiles est qu’il ne permet pas de juger certains points pourtant essentiels aux vacanciers lorsqu’ils choisissent un hébergement, comme les infrastructures de loisirs ou le niveau de bruit.

Le classement en épis

Ce classement est mis en place par la Fédération Française des Gîtes de France et il permet également d’évaluer le confort d’un camping. Il prend en compte plus ou moins les mêmes critères que le classement en étoiles, mais il ajoute en plus une évaluation de l’environnement du camping et la qualité de son accueil. Il se répartit en quatre catégories, correspondant chacune à un certain nombre de services et équipements que vous pourrez retrouver sur place :

  • 1 épi : les campings ainsi classés sont placés à proximité du logement du propriétaire et incluent des équipements pour laver le linge et la vaisselle, au moins un local toilettes et un à trois douches et lavabos garantissant de l’eau chaude.
  • 2 épis : les campings classés ainsi proposent, en plus de ces mêmes équipements, une aire de jeux pour les enfants ou salle de jeux pour les adultes.
  • 3 épis : les campings classés ainsi proposent deux à quatre douches et lavabo, toilettes et bacs pour laver le linge et la vaisselle. En plus de cela, on y trouve les branchements électriques adéquats permettant d’accueillir des caravanes et camping-car sur au moins 30% des emplacements, ainsi qu’un parking et un abri de jardin.
  • 4 épis : les campings classés ainsi peuvent proposer un plus grand nombre d’équipement en fonction du nombre d’emplacements et ils disposent aussi d’un éclairage extérieur, d’une salle commune et d’un point téléphone accessible 7j/7 et 24h/24.

Les différents labels de l’hébergement de plein air

La notation en étoiles ou en épis n’est pas le seul critère qui existe pour appuyer son choix d’hébergement de plein air. De nombreuses chartes et labels existent afin de garantir un maximum de qualité aux vacanciers sur des critères spécifiques comme l’accueil, l’emplacement, l’environnement, la propreté ou encore les équipements. En voici les principaux mis en place en France.

Le label Gîtes de France

Ce label se base sur le classement en épis (anciennement regroupé sous le label Pré Vert) pour garantir un maximum de confort aux vacanciers. Si vous choisissez pour vos vacances un hébergement Gîtes de France, fiez-vous à la notation en épi pour savoir à quoi vous attendre en termes d’équipements et de confort. Ce label garantit un accueil de qualité notamment grâce à un lien privilégié entre le personnel et le vacancier, ainsi qu’un environnement rural strictement contrôlé.

Le label Accueil Paysan

Ce label cherche à valoriser l’engagement des paysans et autres acteurs ruraux dans un contexte d’accueil touristique. En réservant vos vacances dans un camping Accueil Paysan, attendez-vous à passer un séjour au plus près de la nature, au sein d’une ferme ou un autre lieu de production agricole. Le label garantit une conscience écologique avérée ainsi qu’une excellente qualité d’accueil, qui se traduit notamment par la volonté des acteurs ruraux à partager leur savoir-faire.

Le label Bienvenue à la Ferme

Ce label concerne lui aussi les hébergements du tourisme agricole. Il est attribué suite à un contrôle rigoureux mené par les Chambres de l’Agriculture. Pour obtenir le label Bienvenue à la Ferme, les campings doivent correspondre à une charte bien précise qui garantit une qualité irréprochable d’accueil. L’hébergement doit être en mesure d’offrir aux hôtes des vacances exemplaires à la campagne.

L’Ecolabel européen

Si vous souhaitez faire du tourisme éco responsable, assurez-vous de choisir un camping qui possède l’Ecolabel Européen. Ce label a été mis en place en 2003 dans le but de souligner l’engagement des hébergements touristiques dans la protection de l’environnement. Comme son nom l’indique, il n’existe pas qu’en France, mais dans toute l’Europe. Ce label garantit une qualité de service et un véritable engagement écologique de la part de l’hébergement. Cela peut passer par une réduction maximale de la consommation d’eau et d’électricité, l’utilisation d’énergies renouvelables, l’encouragement au tri des déchets, l’emploi de produits moins néfastes pour l’environnement et la sensibilisation des hôtes sur ce point.

Le label Clef Verte

Les campings Clef Verte s’engagent à vous proposer des vacances plus responsables, dans un cadre naturel. Le label met en avant la mise en place par l’hébergement de mesures destinées à protéger l’environnement et prôner le tourisme vert, comme une meilleure gestion des déchets, une consommation réduite en eau et en électricité, l’emploi de produits bios dans les restaurants ou encore l’utilisation de produits d’entretien plus respectueux de l’environnement. Les campings Clef Verte peuvent également proposer des activités et animations destinées à sensibiliser les vacanciers aux questions environnementales. Ce label concerne les hébergements de tourisme situés dans un environnement préservé et il est renouvelé tous les deux ans.

Le label Accueil Vélo

Ce label est à considérer dans votre choix d’hébergement surtout si vous pratiquez le cyclotourisme. Il garantit un accueil irréprochable et une grande qualité des services destinés aux cyclistes. Ainsi, chaque camping Accueil Vélo se trouve à moins de 5 kilomètres d’un itinéraire pour les cyclistes et il propose de nombreux équipements spécialement conçus pour les cyclistes, comme des abris vélo sécurisés, des kits de réparation disponibles à la réception, la possibilité de louer des vélos ou bien de laver son vélo.

Le label Camping Qualité

La charte Camping Qualité réunit plus de 600 critères qui sont remis à jour tous les trois ans. Chaque camping désireux d’obtenir ce label doit se soumettre à un contrôle strict afin de garantir qu’il corresponde à au moins 80% de ces critères. En réservant un camping doté de ce label, attendez-vous à un accueil de qualité, donné par une équipe qui est à l’écoute de ses clients, une propreté impeccable, une parfaite accessibilité des informations relatives au camping ainsi qu’une gestion qualitative des réservations. Les plus de 600 critères pris en compte évaluent tous les aspects d’un camping sans exception, de la réservation aux emplacements, en passant par les équipements, infrastructures et services proposés au sein du camping.

Le label Qualité Tourisme

Créé par l’Etat, ce label concerne uniquement les campings situés en France. Il permet d’attester qu’un hébergement de plein air est entièrement conforme aux normes d’hygiène et de sécurité établies nationalement, et qu’il offre une gestion professionnelle et personnalisée. Le label Qualité Tourisme est donc un gage de qualité pour les campeurs.

Le label Tourisme et handicap

Les hébergements de plein air qui possèdent le label Tourisme et handicap s’engagent à offrir un service de qualité et adapté aux personnes en situation de handicap, qu’il soit physique, mental, auditif ou visuel. Les équipements sont conformes aux normes requises et les employés mettent tout en œuvre pour faciliter l’accueil et le séjour de ces personnes.

Obtenir un label pour un hébergement de plein air est une procédure longue et payante pour le propriétaire demandeur. Cela requiert de se conformer à un cahier des charges bien précis, mais cela permet en contre partie de donner du crédit à un établissement et donc d’attirer potentiellement plus de visiteurs.

En effet, les labels garantissant un confort exceptionnel, un accueil de qualité ou encore une véritable conscience écologique peuvent jouer un rôle décisif lorsque le vacancier doit faire son choix d’hébergement.

Et vous quel type de label privilégiez-vous pour vos vacances ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec